enlumineur


enlumineur

enlumineur, euse [ ɑ̃lyminɶr, øz ] n.
• 1260; de enluminer
Artiste spécialisé dans l'enluminure. miniaturiste. Les enlumineurs du Moyen Âge.

enlumineur, enlumineuse nom Artiste qui enluminait des manuscrits.

enlumineur, euse
n. Artiste qui fait des enluminures.

⇒ENLUMINEUR, EUSE, subst.
Personne qui par profession exécute des enluminures. Elle était fille de boutique enlumineuse chez un marchand d'images de la rue Saint-Jacques (RESTIF DE LA BRET., M. Nicolas, 1796, p. 101). Verriers, miniaturistes, enlumineurs, ils gardaient le dépôt des traditions byzantines (BARRÈS, Greco, 1911, p. 20) :
Après que la Flandre, au quatorzième siècle, a greffé sur l'observation malicieuse et candide des enlumineurs français son amour pour le vrai paysage, pour le vrai visage humain scrutés dans leurs détails les plus menus et les plus lourds, la synthèse est à peu près faite...
FAURE, Hist. de l'art, 1914, p. 462.
P. métaph. L'automne, enlumineur silencieux et lent, A déjà sur les murs rougi la vigne vierge (GUÉRIN, Cœur Solit., 1898, p. 47).
Prononc. et Orth. :[], fém. [-ø:z]. Ds Ac. 1694-1932. Étymol. et Hist. 1. Début du XIIIe s. « celui qui éclaire » (Roman du Saint Graal, BN fr. 24394, f° 1a ds GDF.); 2. 1260 « celui qui enlumine (un manuscrit, etc.) » (Ordonnances ds E. BOILEAU, Métiers, p. 380 ds T.-L.). Dér. du rad. de enluminer; suff. -eur2. Fréq. abs. littér. :35.

enlumineur, euse [ɑ̃lyminœʀ, øz] n.
ÉTYM. V. 1260; de enluminer.
Artiste spécialisé dans l'enluminure. Miniaturiste.Figuré :
0 (…) des scènes pittoresques, propres à être décrites au pinceau, en leur mouvement et en leur couleur — ce qui a certainement son charme, étant donné la virtuosité de l'enlumineur et la truculence de la langue dont il dispose.
Émile Henriot, les Romantiques, p. 202.
tableau Noms de métiers.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • enlumineur — enlumineur, euse (an lu mi neur, neû z ) s. m. et f. Celui, celle qui enlumine. Enlumineur d images. HISTORIQUE    XIIIe s. •   Ce sont les mestiers frans de la ville de Paris, qui ne doivent point de guet au roy.... paintres, ymagiers, libraires …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • enlumineur — ENLUMINEUR, EUSE. s. Celui, celle qui fait métier d enluminer des estampes, des cartes de Géographie. Enlumineur d images …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • enlumineur — Enlumineur. s. m. v. Qui fait mestier d enluminer des estampes. Enlumineur d images …   Dictionnaire de l'Académie française

  • enlumineur — de livres …   Thresor de la langue françoyse

  • ENLUMINEUR — EUSE. s. Celui, celle qui fait métier d enluminer des estampes, des cartes de géographie, etc. Enlumineur d images …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • Enlumineur — Enluminure Présentation générale Histoire de la peinture Mouvements picturaux A …   Wikipédia en Français

  • ENLUMINEUR, EUSE — n. Celui, celle qui fait métier d’enluminer …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • enlumineuse — ● enlumineur, enlumineuse nom Artiste qui enluminait des manuscrits …   Encyclopédie Universelle

  • François Brousse — 1994 François Brousse (* 7. Mai 1913 in Perpignan; † 25. Oktober 1995 in Clamart) war ein hauptsächlich in Languedoc Roussillon tätiger Philosophieprofessor. Ab 1938 trat er als Autor diverser Gedichte, Essays (metaphysische, astronomische,… …   Deutsch Wikipedia

  • François Brousse — Portrait 1994 Activités professeur de philosophie écrivain poète métaphys …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.